Tendresse particulière…

Ce matin, je marche dans la grisaille parisienne. Attente au feu. La bretelle venant de la voie rapide vomit un flot incessant de voitures impatientes. L’air est gris de poussière, sursaturé de bruits de moteurs. Agression matinale banale.

Au vert, je traverse et entame le passage bétonné pour passer sous le périphérique.

Et là, au milieu, adossés au mur, quatre sacs de courses rouges, ventrus, pleins, tranchent l’espace.

Et là, au milieu, sur les sacs rouges, une jeune maman et son fils, assis, tout entiers absorbés l’un par l’autre.

Il a trois ans, au plus. Et il raconte, bavarde, explique. Sa main, accrochée à un biscuit voltige en tout sens. Les yeux de sa maman brillent de tendresse et d’écoute. Et son éclat de rire à la conclusion de l’histoire illumine l’ambiance.

Enfin, pour moi, là, dans ce matin gris. Car personne d’autre ne regarde cette maman assise avec son petit sous un périphérique hurlant. Vivre à la rue ne se regarde pas.

Alors jaillit en moi, le visage de mes deux petits fils, si proches en âge de ce petit-là. Ils profitent de la même tendresse et de la même écoute mais dans d’autres lieux tellement plus sereins.

Et je sais pourquoi je me bats avec d’autres pour que cela cesse.

2 réflexions au sujet de « Tendresse particulière… »

  1. Oui Brigitte, c’est en voyant avec quelle dévouement une mère accueille, protège et éduque son petit (ma propre fille a donné naissance à son premier-né la semaine dernière !) que je garde confiance en l’humanité. Et que ce matin; encore habité par cette tendresse maternelle, j’ai trouvé force, patience et même fierté pour accompagner à l’hôpital ma vieille maman dont l’esprit défaille. Bienheureuse Brigitte !

  2. Ce texte me touche droit au coeur. Je ne sais pourquoi mais c’est un fait et me laisse imprégner par cette sensation qui me renvoie à un lointain passé. Me serais je fourvoyé dans les orientations prises au cours de mon existence.
    Je t’embrasse et te remercie pour ta sensibilité et ce que tu nous partage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s